Une première sur la paroi nord de la Zugspitze

Allemagne Fritz Miller et Michaela signent la première ascension de la voie « Direkte Nordwand » sur le plus haut sommet d’Al­lemagne.

À 22 heures, les athlètes parviennent enfin au sommet.

À 22 heures, les athlètes parviennent enfin au sommet.

« Direkte Nordwand » est une voie hivernale à la fois délicate et auda­cieuse, qui associe des éléments d’al­pinisme hivernal, d’es­calade mixte moderne et de big walls. C’est le défi idéal pour Fritz et Michaela : s’il s’agit d’une « diret­tissima », l’iti­néraire reste très intuitif et exploite les points faibles des diffé­rentes surfaces rocheuses. À proximité du passage « Seil­bahnquergang » et de l’es­car­pement rocheux qui le surplombe, la voie suit une ligne ouverte par Jörg Pflug­macher et Peter Anzen­berger en décembre 2004.

Après trois jours d’attente, c’est le moment du départ…

Les 21, 22 et 25 novembre, Fritz et Michaela terminent leurs travaux prépa­ra­toires. Quatre jours plus tard, l’heure du départ a enfin sonné.

SONY DSC

« Nous avions 2000 mètres de dénivelé à parcourir entre le lac d’Eibsee et le sommet. »

Fritz Miller | LOWA ACTIVE Team

  • La neige qui recouvre la paroi rocheuse rend la progression difficile.

    La neige qui recouvre la paroi rocheuse rend la progression difficile.

La partie d’es­calade s’étend sur une montée d’environ 1150 m, avec des diffi­cultés cotées M6, 5+ et A3.

Le premier jour, les deux athlètes parcourent quatre longueurs de corde et bivouaquent ensuite dans une petite grotte à 20 mètres sur la gauche au-dessus de la voie. Le deuxième jour, l’as­cension peut enfin commencer, et les athlètes progressent jusqu’au sommet.

  • À cause de la neige collée, les passages délicats ne manquent pas.

    À cause de la neige collée, les passages délicats ne manquent pas.

SONY DSC

« Les cinq dernières heures, nous grimpons dans l’obs­curité. »

Fritz Miller | LOWA ACTIVE Team

  • À 22 heures, les athlètes parviennent enfin au sommet.

    À 22 heures, les athlètes parviennent enfin au sommet.

Après un itinéraire éprouvant, Fritz et Michaela montent la tente. Le lendemain matin, leurs efforts sont récom­pensés par la vue grandiose qui s’offre à eux.

La chaussure

« Nous avions 2000 mètres de dénivelé à parcourir entre le lac d’Eibsee et le sommet. ALPINE ICE GTX était le modèle idéal. »

ALPINE ICE GTX: Pour parvenir jusqu’au sommet, mieux vaut pouvoir se fier à son équi­pement. Les bottes de montagne répondent à de nombreuses exigences et s’adaptent à la diversité du terrain et des conditions météo­ro­lo­giques. ALPINE ICE GTX est une botte déve­loppée par l’équipe LOWA PRO avec des alpi­nistes profes­sionnels. Cette chaussure à guêtres entiè­rement cram­ponnable est équipée d’une doublure GORE-TEX Duratherm et d’un rembourrage intégré dans sa semelle inté­rieure. Elle convient parfai­tement à une utili­sation sur la roche ou la glace. Plus…
ALPINE ICE GTX

Les faits

Durée:
15 heures
Difficulté:
1150 m, M6, 5+, A3
Altitude:
2 km
Climat:
Polaire